Interview

Team Paradise: "Les derniers Mondiaux n'étaient qu'un petit pas en arrière pour revenir plus forts que jamais"


Lors des derniers Mondiaux, le Team Paradise, alors en tête de la compétition, avait réalisé plusieurs erreurs lors du programme libre et avait terminé à la 3ème place. /Credits: Team Paradise

Chaque nouvelle saison est une nouvelle page dans l'histoire du patinage synchronisé. Ces dernières semaines, nous vous avons présenté deux équipes russes. Le moment est venu de vous parler de la formation la plus couronnée, deux fois championne du monde, gagnante et lauréate de nombreuses compétitions internationales: le Team Paradise.


Revenons d'abord sur votre préparation duant l’été. Avez-vous changé quelque chose?
Team Paradise (RUS): Nous n'avons rien changé dans notre travail. À la fin du printemps, nous avons choisi de nouveaux patineurs pour l'équipe. En juin, comme d'habitude, nous avions des vacances puis nous avons commencé nos pratiques en juillet dans notre patinoire. Le mois d'août complet était consacré à notre camp d'été annuel à Yoshkar-Ola.

Quoi de neuf dans votre équipe?
Cette année, nous avons 5 nouvelles patineuses qui viennent de différentes équipes.

Team Paradise est une équipe nationale. Combien de villes russes sont représentées dans l'équipe?
Chaque année, nous avons de plus en plus de patineurs venant d'autres villes. Pour cette saison, laissez-moi réfléchir… nous avons 3 patineurs d'Ekaterinbourg (Junost), 3 filles de Kazan (Tatarstan et Idel), 3 patineuses de Moscou (Crystal Ice), 1 de Samara et le reste de notre équipe sont des patineurs de Saint-Pétersbourg (Sunrise-1).

Ah oui, autant de villes!
Oui. Et il est peut-être bien de rappeler que la Russie est le plus grand pays du monde et que ces villes ne sont pas du tout proches de Saint-Pétersbourg. Par exemple, la distance entre notre ville et Ekaterinbourg est de 1'780 kms! Donc quand une fille décide de faire un test dans notre équipe, cela signifie qu'elle veut ardemment faire partie de notre équipe et si elle réussit le test, elle doit quitter sa famille, ses études chez elle, se faire des amis et déménager dans une autre ville où elle ne connaît rien, ni même personne. C'est difficile mais les patineurs savent ce qu'ils veulent et réalisent leur rêve.



Bon, pourriez-vous nous dévoiler le secret et nous en dire plus sur l'idée de votre programme court?
Les filles vont montrer que, pour poursuivre un rêve, il faut parfois savoir regarder en arrière pour avancer. Ce n’est que par l’amour et la souffrance que nous parvenons à atteindre un nouveau sommet.

Quelles sont les plus grandes difficultés de vos nouveaux programmes?
Bonne question… Je pense que ce qui est le plus difficile, c'est de réaliser une bonne composition. Nous voulons unir le sport à l'art. Les patineurs doivent être unis sur la glace, former un seul tout.

Quels objectifs avez-vous pour cette saison?
Ces 3 dernières saisons, nous avons su montrer un très haut niveau dans toutes les compétitions et nous avons pratiquement tout gagné. Mais aux derniers championnat du monde, nous avons commis une erreur soudaine et nous avons perdu notre position. Cette année, nous continuerons à mettre en avant nos forces et à nous battre pour le titre mondial. Nous voulons prouver que les derniers Mondiaux n'étaient qu'un petit pas en arrière pour revenir plus forts que jamais.

Le Team Paradise patinera pour la première fois de la saison samedi soir en Finlande lors du Finlandia Trophy 2018.


Résultats